Namibie (2016)

 



De Kamanjab aux rives de la Kunene
Challenging bypass

 


Après un petit déjeuner au milieu de têtes d'animaux empaillés et de dizaines de cornes accrochés aux murs (il y a plus sympa pour débuter la journée), nous poursuivons notre trajectoire “au nord toute”.
 
Nous prenons la C35 qui longe Etosha.
 
Nous arrivons à la barrière vétérinaire. Un policier nous demande si nous avons des armes. "Non, Monsieur le policier, nous ne mitraillons qu’avec nos appareils photos". La réponse lui convient, il nous ouvre la barrière.
 
La barrière vétérinaire a été imposée par la Commission Européenne (on se demande bien ce qu’elle vient faire la dedans). Au sud des exploitations répondant aux normes européennes qui peuvent exporter, au nord des exploitations qui ne répondent pas aux normes et ne peuvent pas exporter. Mais, comme par hasard, cette barrière correspond aussi à une séparation des exploitations des fermiers blancs (au sud) et noirs (au nord).
 
Pas certain qu’il faille féliciter l’Union Européenne de son initiative …

En Namibie, on s'attend à voir tout un tas de panneaux routiers nous indiquant attention, antilopes, éléphants, girafes, phacochères, mais celui-là n'est pas le plus exotique ...
 

Pourtant c'est celui que nous verrons le plus pendant 2 jours !!!

Et des troupeaux de vaches, il y en a. Sur les bords de la route, sur la piste ... partout.

Las du bitume, nous avons emprunté la D3709, une large piste sans difficulté, mais qui nous permettra d'apercevoir nos premières himbas et hereros.
 
Après ce petit bout de piste, direction Ruacana puis la D3700 qui longe le Kunene.

Jusqu’à ce matin, nous nous étions interrogés sur l’itinéraire. En effet, quelques jours avant, une crue de la rivière Kunene avait inondé la D3700. Mais le gérant de l’Oppi Koppi nous a dit qu’elle était pratiquable mais qu’il y avait quelques "challenging bypasses".

Le temps se couvre, et c'est sous une épaisse couche de nuages que nous arrivons à Ruacana. Nous y faisons le plein, puis prenons les 51km de piste de la D3700 jusqu’au Kunene River Lodge notre étape du soir.

Au loin les chutes de Ruacana.
 

La piste monde, descend, tournicote, longe le Kunene, de loin, de près,
 

et disparait même sous la Kunene, inondée en de nombreux endroits.
 

Alors vous la trouvez la piste ? Mais si, là,  tout à droite, elle passe sous les arbres ...
 
Mais il y a à chaque fois des voies de contournements. 4x4 obligatoire.

 
 
Alors challenging ou pas ce bypass ?
 
Nous mettrons 2h30 pour faire les 51 km de piste.
 
Arrivés au Kunene  River Lodge, nous sommes de nouveau les seuls touristes. Nous avons la très belle terrasse qui surplombe le fleuve pour nous deux. On ne va pas s’en plaindre. Dommage qu'il fasse toujours aussi grisouille !
 


Le soleil pointe un très léger rayon sur les rives de l'Angola.
 

Les moustiques viendront nous tenir compagnie pour le diner et semblent apprécier notre compagnie !! Nous moins ...
 


 

>> J4. Du Kunene River Lodge à Epupa



Créer un site
Créer un site