Namibie (2016)
 
  


De Paris à Windhoek

Pour la troisième année consécutive nous avons pris la direction de l'Afrique Australe. Que voulez-vous, nous sommes gravement atteints d'addiction à ce petit coin du monde ...
 
Retour donc en Namibie, deux ans après notre premier voyage qui nous avait tant enchantés.
 
Devant nous, 15 jours pour une découverte concentrée essentiellement sur la région Kunene (Damaraland et Kaokoveld).
 
 
A priori, que du bonheur en perspective.

Notre indispensable compagnon à 4 roues sera un Hilux 3.0 TD automatic dans sa version safari, réservé auprès d'Asco Car Hire.
 
Il sera secondé par son fidèle lieutenant GPS équipé de T4A (qui se révèlera indispensable dans le Kaokoland).
 
Pour les hébergements, après hésitations, nous avons décidé de ne pas faire de camping et avons opté pour lodges et bungalows en self-catering.
 
Nous avons conçu l'itinéraire, choisi les hébergements. Puis, nous avons confié les réservations et l'organisation sur place à Madiza Tours. C'est la deuxième fois que nous faisons appel à cette agence et nous n’avons rien à redire.
 
En toute honnêteté, nous aurions véritablement pu faire sans, d’autant que nous imposons notre propre circuit et nos hébergements, mais dans un souci de simplification, ce n’est pas l’option que nous avons adopté. Cela ne coûte pas plus cher et cela permet de n’avoir d’un seul interlocuteur, un seul paiement à effectuer …
 
En piste pour nos tribulations namibiennes.
Un mois avant notre départ, manifestations et grèves contre la loi El Komry sont annoncées pour le 31 mars, jour de notre départ. Avec notre chance, on se dit que forcément notre vol va être impacté, ce qui a provoqué quelques angoisses les dernières semaines.
 
 
24h avant, nous sommes soulagés. Tous les vols longs courrier sont assurés au départ de Roissy. Ouf !!!
 
 
31 mars 2016, 23h30, nous décollons donc à bord d’un Boeing 777 à destination de Jo’Burg. Deux heures trente de transit sur le sol de la nation arc-en-ciel et d’un grand homme
 

 
 
puis un nouveau vol nous amène à Windhoek où nous arrivons en début d’après-midi.
 

Il fait beau, il fait chaud, ça y est, nous sommes en Afrique Australe.
 
 
A laéroport, un chauffeur d’Asco nous attend pour nous conduire chez le loueur récupérer le 4x4.
 
 
Asco, ça ne rigole pas, tout est hypra cadré que ce soit lors de la prise du véhicule ou de la remise. Tout est contrôlé de la petite éraflures au niveau d'essence. Mais, si cette agence a très bonne réputation, c'est aussi par ce que son exigence vis-à-vis des clients se traduit sur la qualité des véhicules loués.
 
 
Après la prise en main, la projection d’un petit film sur les dangers de la route, c'est le moment tant attendu de nos premiers tours de roues.
 
 
On branche le GPS et c’est parti pour l’aventure.
 
 
Pour aujourd’hui, l’aventure ne nous conduira pas bien loin, puisque nous restons dormir à Windhoek, à Londiningi Guesthouse  que nous connaissons bien pour y avoir déjà séjourné il y a deux ans.
 
 
François de l’agence Madiza nous y retrouve pour nous remettre les papiers du voyage, vouchers, carte routière, roadbook (qui s'avèrera inutile car j'ai déjà le mien).
 
 
Le diner est toujours aussi bon. Le game du jour, du bubale (une première pour nous) sauce aux airelles, avec en dessert un moelleux au chocolat accompagné d’Amarulla.
 
 
En Namibie, l’aventure est aussi gustative.
 
 
A 21h, extinction des feux, Morphée nous appelle.


 



Créer un site
Créer un site