Présentation
De Windhoek à SesriemSesriem
Walvis Bay
Spitzkoppe et Twyfelfontein Etosha ♦
Okonjima
Album photos Namibie
 




 
   Etosha
 
Aujourd'hui, nous quittons le magnifique lodge du Mowani Moutain Camp pour aller à Etosha, où nous allons passer 3 nuits et faire 3 camps différents (Okaukujo, Halali et Namutoni).
 
 
 
Alors que nous pique-niquons au bord de la D2694, à côté d'un ensemble de rochers et avons l'impression d'être observés. En effet, un groupe de damans vit là ... nous les avions, sans succès, cherchés au Spitzkoppe et à Mowani.
 

Nous arrivons à Anderson Gate vers 16h, puis à Okaukuejo vers 16h30. La gate ferme à 17h45. Le temps de faire les papiers, payer les permis ... nous partons au point d'eau le plus proche : Gembokvlakte, il ne nous reste qu'une heure avant la fermeture des portes.
 
Nous croisons des springboks, zèbres (nos premiers), autruches ... et un rhino caché dans les broussailles. Pour un début de safari, voilà qui est prometteur.
 
   

     

Après le diner, nous allons au waterhole, mais il n'y a que des zèbres. Un guide du parc nous explique que la saison des pluies venant de se terminer, tous les waterholes d'Etosha sont remplis d'eau, et qu'en ce moment il n'y a rien d'intéressant à voir la nuit à celui d'Okaukuejo.
 
Après une nuit de repos, nous nous levons aux aurores et retournons au waterhole espérant avoir plus de réussite que la veille. Il n'en sera rien.
 
Après le petit-déjeuner, nous prenons la direction d'Halali pour une journée de safari, pleine d'espérance pour voir la maximum d'animaux.

 
 

La carte d'Etosha en main, nous allons de point d'eau en point d'eau, de rencontres en découvertes.
 
     

Etosha est une des plus belles réserves animalières du monde où 114 espèces de mammifères, 340 d'oiseaux, 16 espèces de reptiles peuvent être vus, combinant vastes étendues arides et zones de savane, de bush et de plaines herbeuses à la faune nombreuses et variées. Au cœur de la réserve se trouve le pan, un immense lac salé asséché blanchâtre de 3 000 km² qui a donné son nom à al réserve, car Etosha veut dire "terre blanche" ou "grande surface blanche".
 

Nous arrivons à Halali vers 13h et nous reposons un petit peu.
 
Vers 15h nous repartons direction le point d'eau Goas (où, d'après le livre des observations à l'accueil un groupe de lions a été vu).
 
C'est un joli point d'eau, des impalas à face noire broutent tranquillement.

 

Tout à coup, on les sent sur le qui-vive, elles grognent ... une lionne apparait dans les hautes herbes et part à la chasse. Impalas et lionne disparaissent, nous ne connaitrons pas l'issue de cette chasse.
 

De retour au camp, nous allons au waterhole. Une rhino noir est en train de boire...
 
Le lendemain, à 7h30 nous nous élançons sur les pistes en direction de Namutoni, allant de waterhole en waterhole.
 
Visiblement, Namutoni est le coin des girafes, nous pourrons observer leur élégante ondulation tout le long du chemin.
 
L'objectif du jour est de trouver des éléphants. Nous échangeons avec des guides qui nous informent qu'ils ne sont pas dans le parc, mais plus au nord.
 
         

Nous partons donc en direction du Nord du parc, scrutant la végétation verte et dense. Rien ... toujours rien. Il ne nous nous reste qu'une seule possibilité, Andoni, le dernier point d'eau avant King Nahale Iya Mpingana Gate. Et là, au milieu de la plaine, un éléphant ... un seul. Yesss !!!
 
    

Nous avons rempli notre "wishlist" pour Etosha : lion, rhino, éléphant. Certes, pas une grande quantité, mais l'essentiel est de les avoir vu.
 
Il nous reste léopards et guépards, mais nous espérons les voir lors de notre prochaine étape.
 
 
 
 

 



Créer un site
Créer un site