Islande

 



Kerlingarfjöll

7 heures 30, nous nous réveillons en douceur et... dans les nuages.

Espérons que cela va se lever car aujourd'hui nous avons prévu de randonner dans les montagnes des sorcières, et il semblerait qu'en ce début de matinée le temps soit de circonstance.
 
 
Après un copieux petit déjeuner au refuge, nous prenons le 4x4 pour accéder au parking, point de départ de la boucle de Hveradalir, randonnée autour d'un site géothermal.
 

La piste qui mène au parking s'élève dans les nuages pour finalement les dépasser et c'est sous un superbe ciel bleu que nous arrivons.
 


 
 
Nous commençons la boucle par une descente et replongeons dans les nuages mais également dans les fumées des fumerolles.
 

Ambiance étrange ... quelques silhouettes fantomatiques apparaissent au travers de la brume.
 
                                         
 
 
Les derniers nuages disparaissent et Kerlingarfjöll s'offre à nous en une symphonie de couleurs : jaune, ocre, rouge, vert, bleu, gris, blanc..
 
 
                           
                                            
 
Mais Kerlingarfjöll c'est aussi des montées vertigineuses,
 
 
 
de la neige, de la boue, des prairies,
 

des fumerolles, des eaux bouillonnantes, des ruisseaux aux eaux pures et limpides...
 
                                          
 
et une odeur d'œuf pourri omniprésente.
 
Nous mettrons 4 heures pour faire cette superbe randonnée, prenant notre temps, admirant la beauté des paysages spectaculaires parfois féériques, les immortalisant en photos.
 
De retour au refuge, nous prenons la direction de la pool, à environ 25 mn de marche du refuge, pour notre premier bain en source d'eaux chaudes. La balade est agréable le long de la rivière.
 
La pool en elle-même est un peu décevante, l'eau est chaude sans plus, mais nous profitons de la sérénité des lieux et nous délassons après les efforts de la journée. A partir de 17 heures, la pool est prise d’assaut par d'autres touristes, l'heure pour nous de partir.
 
Après un diner au refuge, nous regagnons notre hutte pour une nuit qui hélas ne sera pas de tout repos.
 
Un petit mot sur l'hébergement à Kerlingarfjoll. Les huttes sont sommaires (deux petits lits de 70 cm, une micro salle de bain et des toilettes), les parois sont très fines, et comme il y a deux logements par hutte, si vous avez le malheur d'avoir, comme nous ce soir là, des voisins qui s'amusent à claquer la porte jusqu'à 23 heures, vous ne dormez pas... le tout pour environ 200 € la nuit. Ajouter à cela la rudesse du personnel. Bref, un rapport qualité / prix lamentable. Mais, c'est le seul hébergement du coin...



 



Créer un site
Créer un site