Accueil Bali
♦ Denpasar, Uluwatu & Tanah Lot Pemuteran et Banjar Munduk & Lac Bratan  Gunung Batur & Besakih ♦ 
Ubud & TampaksiringCérémonies et rizières ♦
 
 
album photos Denpasar, Uluwatu et Tanah Lot




 


 
 
 
Le sud de Bali est la région la plus touristique de l'île.

C'est dans cette région que se situe
DENPASAR, la capitale provinciale de Bali, ainsi que les principales stations balnéaires (Kuta, Sanur, Nusa Dua), stations sans grand intérêt, envahies par la horde  de touristes qui viennent profiter des belles plages.

Plus au sud, se trouve la presqu'île de Bukit, avec à sa pointe sud-ouest, le
Pura Luhur Uluwatu, l'un des temples les plus sacrés de Bali.

A l'ouest de Denpasar, se trouve le
temple de Tanah Lot, l'un des sites les plus célèbres de Bali.
 
 


 
DENPASAR

 


Denpasar, dont le nom signifie "Au nord du marché" est une ville animée, bruyante et dénuée de charme.

Il est toutefois agréable de se promener au Pasar Badung, le marché de jour, l'un des plus grand de l'île. Très coloré, ce marché comprend plusieurs sections, réparties sur 3 niveaux. On y vend de tout, dans un ambiance trépidante.

Des femmes préparent des offrandes.

 

 
Au rez-de chaussée, ce trouve également la partie alimentation.
               

 


A quelques centaines de mètres de ce marché, se trouve le Pasar Burung, le marché aux oiseaux. Les balinais apprécient énormément les oiseaux et leur chant, et peuvent dépenser des fortunes pour en acquérir.

Ce marché n'est pas très grand mais permet de découvrir de très beaux oiseaux ainsi que de très belles cages en bambous, toutes tressées différemment.


 
                    

 




 
ULUWATU

 

 
Le Pura Luhur Uluwatu est un des temples les plus sacrés de Bali, dédié aux dieux de la mer. Il domine la mer avec un panorama spectaculaire au sommet d'un promontoire battu par les vagues.
 
             
Le Pura Luhur Uluwatu a été fondé au XIème siècle par un prêtre javanais, Mpu Kuturan, qui joua un rôle important dans la religion balinaise. La sérénité du temple est toutefois troublée par une colonie de macaques, passés maîtres dans l'art du chapardage... ou  de la sieste.
 

Tous les jours, en fin d'après-midi, il est possible d'assister à une représentation de kekak très intéressante et très belle, avec en toile de fond le coucher de soleil. 


 
Ce spectacle raconte l'épisode du Ramayana où les singes d'Hannuman aide le prince Rama à délivrer sa femme, Sita, prisonnière de Ravanna.  Des dizaines d'hommes, assis en rond autour du feu, chantent de manière ininterrompue des cris immitant le cri du singe (tchak-a tchak-a tchack-a), ce qui donne son nom à la danse : kecak.
 
            
 





 
TANAH LOT
 
 
Le Pura Tanah Lot , le "Temple de la terre et de la mer" a été construit au XVIème siècle, sur l'ordre d'un prêtre, Dang Hyang Nirartha, pour rendre hommage aux esprits gardiens de la mer. Il est perché sur un petit îlot rocheux, accessible à marée basse.
 
              

La légende voudrait qu'un chef religieux, jaloux de la popularité de Nirartha, lui demanda de quitter d'île. Le prêtre s'éxécuta, déplaçant au milieu de l'océan le rocher sur lequel il méditait et changeant son écharpe en serpents sacrés.

Le temple n'est accessible qu'aux dévôts. Il serait habité par des serpents vénimeux, que les balinais considèrent comme des "protecteurs du temple", capables d'éloigner les mauvais esprits.

                
 
 
 

 





 


 



Créer un site
Créer un site