Botswana

 


 


Parc National de Chobe  - 1ère journée


Aujourd'hui, nous partons pour une jourbée de self-drive dans le parc de Chobe sur le River Front.

Alors que depuis 5 jours le ciel nous jouait 50 nuances de gris, ce matin un beau ciel bleu nous accueille au réveil. Serait-ce un bon signe pour notre drive ?

Nous ne nous sommes pas levés aussi tôt que nous l'aurions voulu, et arrivons à Sedudu Gate seulement vers 8h. Nous demandons aux rangers, les restrictions pour les self-drivers ne sont pas appliquées en ce moment (ouff !!).

Nous nous dirigeons vers le river front. La lumière et les couleurs sont incroyables.

Première rencontre de la journée, un éléphant
 

Puis les animaux se succèdent, nombreux : impalas, hippos, crocos, aigles ...
 


 
Tout à coup nous nous retrouvons au milieu d'un troupeau d'éléphants. La matriarche nous observe, essaie gentiment de nous impressionner mais se rend compte que cette boite blanche qui pue le diesel est inoffensive. Le troupeau passe devant nous pour aller boire et prendre un bain dans la Chobe.
 


Nous continuons sur le river front de rencontres en rencontres.

Le midi, nous pique-niquons à Serondela. Pique-nique en compagnie d'un groupe de vervets qui n'auront de cesse que de vouloir nous piquer notre repas. Il faut bien leur monter qui est le Maître, mais même notre démarche « orang-outang » et nos cris ne les éloigneront que provisoirement.

Nous repartons en direction de Sedudu Gate par la piste principale.

Un troupeau d'éléphants, deux troupeaux d'éléphants, trois troupeaux d'éléphants ...
 



des impalas à profusion ...
 
 

un rollier ...
 


et des lions. Un groupe d'une dizaine de têtes, avec 3 lionnes adultes et des petits (enfin petits de quelques mois déjà !!). Ils sont en train de se régaler d'un koudou mâle. Quel spectacle !!! 
 

Nous restons plus d'une heure, seuls, à les observer manger, jouer, paresser à 50 m de nous.
 

Un barrissement se fait entendre au loin, les lions sont sur le qui-vive. Tout à coup, un groupe d'éléphants charge les lions qui battent en retraite et passent de part et d'autre du 4x4 et s'installent a à peine 2m de nous.

Fermeture des fenêtres c'est plus prudent. Mais pour les photos, c'est pas cool.

Les éléphants avancent précautionneusement, surveillant une éventuelle attaque des lions, mais ceux-ci rassasiés par le koudou ne tenteront rien. Les pachydermes s'éloignent, les lions petit à petit reprennent leur position.

Quelques jeunes décident d'aller jouer sur la piste ou de boire dans une flaque. Apparemment, le koudou était bon à s'en lecher les babines ...


Des véhicules de lodges arrivent, mais pendant 1h30 nous avons eu cette scène rien que pour nous.

Nous quittons les fauves. Sur la piste, nous croiserons encore des koudous et eux girafes amoureuses.
 
 

Nous arrivons au Senyati et nous installons tranquillement.

Un bruissement de feuille, nous tournons la tête. Un groupe d'une 20aine d'éléphants traverse le camping et passe à 20 / 30 mètres de nous pour se rendre au point d'eau. Ils sont sereins, nous sommes émerveillés.

Mais quelle journée extraordinaire, éléphantesque.

Le ciel bleu du réveil était un bon présage.






Créer un site
Créer un site