Botswana

 

 



Journée aux Chutes Victoria

ctoria Falls
Aujourd'hui, pas de pliage de tentes, la voiture reste au camping. C'est avec un chauffeur que nous rejoindrons notre destination du jour ... les Chutes Victoria.

L'excursion a été organisée avec SM Tours. A 8h, Tony passe nous prendre au Senyati. Avec les diverses formalités douanières, il nous faudra à peine 1h30 pour atteindre Victoria Falls. Au passage, nous enrichissons Mugabe de 100$ entre les visas et les droits d'entrée

Le temps est toujours aussi gris, quelle tristesse.

Dans la Rainforest, l'humidité nous enveloppe et nous emmène, à travers une nature verte et luxuriante, vers ce lieu mythique.
 
 
 


Les chutes s'offrent à nous, abondantes, dans un fracas énorme. Nous comprenons mieux pourquoi elles portent le nom de Mosi-oa-Tunya, la "fumée qui tonne ".
 
 
 

Nous longeons la falaise, au bord du précipice, face aux millions de mètres cubes d'eau qui se déversent. Nous sommes en avril, le débit est à son plus fort niveau. Il est difficile de prendre des photos car nous sommes enveloppés dans un épais nuage de brume.

A partir du point de vue n°8, la brume se transforme en pluie torrentielle. Heureusement nous avions prévu des ponchos de pluie mais nous avons les pieds trempés (et, erreur de notre part, nous n'avons pas prévu de chaussures de rechange). Sortir l'appareil photo est impossible.

Malgré ces conditions "humides", nous admirons le spectacle que propose cette légende puis regagnons le parking.

Maintenant c'est du ciel que nous poursuivrons le spectacle puisque nous avons réservé un vol en hélico. J'aurai même la chance d'être assise à côté du pilote, Eric, fan du ballon rond qui me parle de Zizou (le foot, décidément, un langage universel).
 
Le vol dure un petit quart d'heure, et la vue d'en haut est absolument magnifique. L'hélicoptère fait plusieurs boucles autour des chutes dans les deux sens, permettant ainsi à chaque passager d'avoir une belle vue. 

 

 
Après ce vol, nous allons déjeuner au Victoria Falls Hotel où nous nous régalons d'un délicieux burger, avec un vrai bon steak haché de boeuf local.
 
   

Nous ferons ensuite une petite balade sur le pont en fer, et regardons un jeune couple qui se prépare pour un saut à l'élastique. Se jeter dans le vide, c'est pas mon truc, à choisir j'aurais plutôt opter pour la tyrolienne.

Un vervet vient nous tenir compagnie.
 
 

Il est ensuite temps de prendre la route du retour pour Kasane.

Arrivés au Senyati, un bruleur tout neuf nous attend. Nous le testons, il marche. Ouf !!! Enfin, nous allons pouvoir prendre du thé et du café au petit déjeuner.

Autre bonne nouvelle, l'électricité a été rétablie.

Nous commencons à préparer le diner quand des barrissements se font entendre. Branlebas de combat, nous rangeons tout pour éviter que les singes ne viennent piquer le diner (car il y en a à Senyati) et nous regagnons le point d'eau du camping.

Ils sont là les fameux éléphants de Senyati, arrivant de partout, de tous âges. La réputation du camping n'est pas usurpée. Des dizaines d'éléphants vont se succéder pendant une bonne heure. Le bonheur !!! 
 

Le spectacle terminé, nous regagnons notre emplacement, terminons la préparation du diner, nous installons au coin du feu Windhoek Lager et Savanna à la main, encore sous le charme de ces instants.



 



Créer un site
Créer un site